F-Carnutes (Chartres)

L’attaque de Cenabum (Orléans en pays Carnute)

IMG_20200329_153207_01_01Scène de combat entre un dragon (?) et un guerrier. Ici, ce n’est pas un griffon, qui lui à une tête d’aigle, comme sur l’autre bronze Carnute au nom de Pixtilos, dit « au griffon marchant vers la droite ».

Monnaie des Carnutes au nom de Pixtilos. 40-20 avant JC. Bronze.

Monnaie de référence:

Resized_IMG_3372~2_01

Cette scène de combat pourrait servir d’allégorie pour représenter le massacre des marchands et colons Romains dans la ville Carnute de Cenabum. L’histoire commence au livre septième de la guerre des Gaules sous le titre : »la conjuration générale ». La retenue de César aux affaires internes à l’empire arrive vite aux oreilles de quelques Gaulois désireux de prendre leur revanche sur le général et ainsi de s’affranchir du joux Romain. César nous dit qu’en quelques lieux écartés, au milieu des bois, des assemblées secrètes se forment. La mort d’Acco le Senon attise les rancoeurs. Les Carnutes prennent la tête de la révolte et un pacte est scellé autour des étendards croisés des peuples insurgés. La tradition voulait que les accords se signent par l’échange d’otages mais, afin de ne pas ébruiter leur projet, cette coutume ne put se faire. Cotuatos et Conconnétodumnos entraînent alors les Carnutes dans un massacre méthodique de tous les citoyens Romains, colons ou marchands, présents dans la ville. La nouvelle se répand vite de bouche en bouche dans les campagnes grâce aux clameurs placées à distance régulière, et ainsi la nouvelle parvient en pays Arverne avant la fin du jour. Là commence l’histoire de Vercingétorix ! L’année suivante, en 51 avant JC, après la reddition du chef Gaulois, César part vers le pays Carnute pour châtier les premiers insurgés. En plein hiver, il s’installe alors dans Cenabum, chasse les Gaulois de leur maison afin d’y installer son armée, les obligeant à se disperser et chercher refuge chez les peuples voisins, non sans avoir perdu une grande partie des leurs. Malgré cette nouvelle offensive, il faudra à Caius Fabius, commandant Romain, un dernier épisode guerrier pour se voir enfin livrer des otages. César ne clôt portant pas le chapitre et retourne à Cenabum pour demander que lui soit livré Gutuater, principal responsable selon lui de la guerre. Celui-ci est achevé par les soldats Romains. Il s’agit de l’un des derniers épisodes de la guerre des Gaules.

 

un petit bout de toile |
Enseigner l'Histoire e... |
L'Histoire par Roger Oustry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | histgeo4emelaprovidence
| philippoherve
| art d'acier