F-Celtes du danube

Imitation des celtes des Balkans d’une monnaie Macédonienne

monnaies au trident

Il n’est pas aisé d’attribuer une monnaie à un peuple. Le revers présente un trident orné à l’intérieur de stries, au dessous de deux croisettes et de chaque coté de motifs géométriques. L’avers de mon exemplaire montre une protubérance, reste de tête humaine tournée vers la droite. Un autre exemplaire de cette monnaie se trouve en haut à gauche. Noter que l’on retrouve les deux croisettes sous le trident. La photo en bas à droite représente le prototype, une unité de bronze du roi Macédonien Philippe V (221-179 avt JC). Le peuple qui a émis cette monnaie devait se trouver proche des Macédoniens, certainement un peuple celte des Balkans comme les Scordisques ou les Dardaniens. Les scordisques sont une des parties de l’armée celte disloquée après la défaite de 279 avant JC à Delphes. L’armée se sépara en plusieurs fractions et l’une d’elle resta à la limite sud-orientale du monde celte, aux portes du monde grec. Il n’est pas étonnant qu’ils copierent les  monnaies de leur voisin. Depuis La fin du 4e s avt JC, ils imitèrent les monnaies d’argent des Macédoniens, donc on peut penser qu’ils ont fait de même avec le bronze pour des émissions locales. On sait aussi que la qualité de leur monnaie d’amoindrit, notamment au 1er s avt JC, suite aux guerres et razziats, et qu’ils frappèrent presque exclusivement du bronze à cette période (« Les Celtes » chez Stock -p 359). Ce qui est amusant c’est que l’avers de la monnaie grecque de Philippe V représente un dieu-fleuve, personnification du fleuve Strymon, qui prend sa source en pays Scordisque (Bulgarie) et se jette 400 kms plus loin dans la mer Egée au niveau d’Amphipolis, principale cité Macédonienne (avec Pella). Les Scordisques sont présents dans les sources antiques au IIe s avant JC, époque de notre monnaie, en tant que potentiels alliés des Macédoniens contre les Dardaniens et les Romains. Aucune armée grecque, dans les diverses guerres du III e et IIe  s. avant JC, ne pouvait se passer des mercenaires celtes.

IMGP0450

Coin du revers et empreintes dans l’argile

 

 

un petit bout de toile |
Enseigner l'Histoire e... |
L'Histoire par Roger Oustry |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | histgeo4emelaprovidence
| philippoherve
| art d'acier